Interview RMC : « La santé dans la maison » spécial peinture

Depuis son entrée en vigueur le 12 juillet 2010, la loi Grenelle 2 rend obligatoire la surveillance de la qualité de l’air intérieur dans les lieux accueillant du public : crèches, écoles maternelles, hôpitaux… En outre, un nombre grandissant de foyers se sensibilise au risque de pollution dans leur intérieur. Comment choisir une peinture respectueuse de la norme environnementale ?

L’émission « La santé dans la maison » de RMC animée par Christian PESSEY et François SOREL de 8h00 à 10h00 réuni plusieurs professionnels pour répondre à cette question dont Patrick VERLHAC, directeur technique chez Onip.

Patrick Verlhac présente deux innovations techniques reconnues : la gamme Label’Onip, qui répond aux problématiques de pollution de l’air intérieur, et Clean’Odeur, la première peinture qui détruit les odeurs.

Christian Pessey :

Vous possédez une large gamme de peintures respectueuses de l’environnement, par exemple les peintures dépolluantes. Comment cela marche ?

Patrick Verlhac :

« Chez Onip, notre ADN c’est l’innovation. Nous avons été les premiers en 2013 à lancer toute une gamme de peintures permettant d’assainir l’air intérieur et luttant spécifiquement contre le formaldéhyde*. »


*Le formaldéhyde est une molécule qui constitue l’un des polluants majeurs de l’air intérieur. Il existe de nombreuses sources à l’origine de cette pollution : résines et colles, textiles d’ameublement, fumée de cigarette… Ces composés présentent un danger plus ou moins important pour la santé.


Christian Pessey :

Alors cette peinture détruit les molécules ?

Patrick Verlhac :

Exactement, nous avons déposé un brevet car nous étions les premiers à mettre au point cette réaction chimique dans une matrice peinture. Les molécules de formaldéhyde présentes dans l’air sont captées puis détruites.

Christian Pessey :

C’est le même système qui est utilisé dans les plaques de plâtre. Il y a eu beaucoup d’interrogations sur la question mais maintenant c’est attesté et prouvé.

Patrick Verlhac :

Oui, c’est à peu près le même système. Il existe différentes technologies depuis 2013, tels que les additifs ou la photocatalyse, mais dans ce cas, cela nécessite une énergie lumineuse qui permet de détruire le composé formaldéhyde.

Christian Pessey :

D’accord, j’ai vu aussi que vous aviez des peintures bactéricides ? 

Patrick Verlhac :

Attention, car le terme bactéricide n’est pas forcément bien employé. Dans cette gamme de peinture nommée Label’Onip, qui dépollue l’air intérieur, il y a un agent antibactérien. Quand vous appliquez de la peinture sur un mur, il y a toujours un dépôt de bactéries, situées par exemple sur nos mains. Dès lors, elles sont auto-détruites par cette peinture qui assainit l’air intérieur, mais également la surface même du mur.

Christian Riquet :

D’une façon générale, quand on peint une pièce, on l’assainit sur le plan bactérien. C’est toujours bien de purifier une pièce avec une peinture. Les éthers de glycol** des peintures à l’eau des années 2010 étaient très bactéricides. Aujourd’hui, il faut voir si ces peintures, avec les nouvelles normes européennes, ont les mêmes capacités bactéricides.


**La dénomination éthers de glycol couvre une famille de produits chimiques qui regroupe des dérivés de solvants oxygénés. Ils sont présents dans les peintures, les vernis, les colles ou encore les produits d’entretien. En raison de leur toxicité, ils sont désormais interdits dans les produits d’usages courants.


Christian Pessey :

C’est le cas ? 

Patrick Verlhac :

Les tierces parties, que constituent des laboratoires reconnus, effectuent des tests qui démontrent que nous détruisons réellement plus de 99,9% des bactéries qui sont présentes dans une pièce classique.

Christian Pessey :

Qu’en est-il des peintures anti-odeurs ? Je vais probablement en appliquer car ma fille fume et cela m’incommode. Ces peintures ont-elles véritablement une efficacité ? 

Patrick Verlhac :

Je suis assez fier de dire que nous avons lancé il y a quatre ans, et pour la première fois en France, une gamme nommée Clean’Odeur. Grâce à sa technologie breveté, elle détruit de nombreuses odeurs de l’air intérieur : odeurs de tabac, d’humidité, de cuisine ou encore de transpiration.

Christian Pessey :

Merci beaucoup Patrick ! C’est étonnant, désormais les peintures font plus que repeindre !

Pour plus d’informations sur la marque Onip, n’hésitez- pas à vous rendre sur le site dédié https://www.onip.com/ ou bien à nous contacter par le formulaire de contact.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What Do You See?      
 

contact
Points de vente
Fiches techniques
Documents commerciaux
Suivez-nous !

facebook peintures onip

Suivez onip sur Twitter

Suivez onip sur YouTube

Fiches pratiques peintures et revetements fonction decorative

Mentions Légales | Politique de confidentialité | Peinture murale | peinture plafond | Ravalement de façades | Décoration des bois | Nuancier interactif | Espace Presse

Copyright © [2014]. Tous droits réservés.

Site créé par l'agence Cap Visibilité