Michel Plana parle des peintures Onip dans l’émission spéciale peintures innovantes sur RMC

Michel PLANA (Directeur Commercial & Marketing Onip) était invité au « week-end des experts » dans l’émission « Votre Maison : spéciale peintures innovantes » de 9h00 à 10h00 sur RMC ce samedi 11 février.

L’émission était animée par François SOREL et Christian PESSEY.

Christian PESSEY : Michel PLANA, vous avez développé une peinture anti-odeurs, est-ce bien sérieux ?

Michel PLANA : Bien sûr que c’est sérieux ! Quand nous annonçons et quand nous créons des peintures, nous faisons valider systématiquement ce que nous affirmons. Ce que vous considérez comme du marketing ou de la communication, nous le faisons certifier par des laboratoires indépendants.

Nous détruisons en effet les mauvaises odeurs présentes dans les espaces à vivre, que ce soit dans les établissements publics ou chez soi. Des odeurs de cuisines, de gras, de tabac ou des odeurs de transpiration. Toutes ces odeurs-là sont abattues une heure après l’application de la peinture.

Christian PESSEY : Comment ça marche ?  

Michel PLANA : C’est simple, c’est un agent chimique qui est mis dans la peinture, je tiens à préciser qu’il n’y a absolument aucun agent nocif, puisque ces peintures sont certifiées NF Environnement. Je parle sous contrôle de l’AFNOR présente ici. J’insiste en effet, car NF Environnement veut dire qu’on est contrôlé par l’AFNOR. Ils certifient en effet l’efficacité et la non nocivité de ces peintures et ils vérifient tous les ans dans nos usines.

François SOREL : Excusez-moi, je crois ne pas avoir bien compris. On pose cette peinture et elle enlève une odeur persistante dans la pièce en quelques heures. C’est ça ?

Michel PLANA : Bien sûr, une heure après l’application on abat jusqu’à 60% de l’odeur. Il faut savoir que le nez humain ne peut détecter une odeur que quand il y a au moins 50 % de molécules présentes dans la pièce. Quand on abat plus de 50%, le nez humain n’est plus capable de détecter cette odeur.

Christian PESSEY : Michel PLANA, vous avez amené deux pots pour faire tester à François ?

Michel PLANA : Oui effectivement, je vais profiter d’une coupure pub tout à l’heure pour préparer les deux pots et faire sentir à François l’efficacité de cette peinture.

Depuis qu’on a lancé cette peinture au mois d’octobre 2016, c’est ce qu’on appelle l’effet « wahou » à chaque fois qu’on fait cette démonstration. Vous allez voir !

Michel Plana sur RMC

Christian PESSEY : Je sais aussi que ça existe chez Onip, qu’est-ce que les peintures traitées avec un agent antibactérien ? Comment ça marche ?

Michel PLANA : C’est pareil, vous avez des résines et des ions d’argent qui détruisent les bactéries. Il faut savoir que les bactéries sont quand même le siège aux allergies.

Christian PESSEY : Mais alors, la peinture tue les bactéries sur les murs ou dans la pièce ?

Michel PLANA : Alors dans la pièce, c’est notamment beaucoup utilisé dans les hôpitaux et dans pleins de lieux hospitaliers où on va éviter la prolifération des bactéries.

Résultats du test réalisé par Christian PESSEY :

Il y avait un pot avec un mégot et s’en dégageait une forte odeur de cigarette. Après application de la peinture, on sentait une légère odeur mais ce n’était pas l’odeur de cigarette, donc ça marche.

Découvrez l’intégralité de l’émission ici : https://www.onip.com/presse/20170211-maison-1.mp3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What Do You See?      
 

contact
Points de vente
Fiches techniques
Documents commerciaux
Suivez-nous !

facebook peintures onip

Suivez onip sur Twitter

Suivez onip sur YouTube

Fiches pratiques peintures et revetements fonction decorative

Mentions Légales | Politique de confidentialité | Peinture murale | peinture plafond | Ravalement de façades | Décoration des bois | Nuancier interactif | Espace Presse

Copyright © [2014]. Tous droits réservés.

Site créé par l'agence Cap Visibilité