Comment préparer une surface à peindre ?

Vous souhaitez refaire la peinture d’une pièce et vous ne l’avez encore jamais fait auparavant ? Rien de grave ! Onip vous explique dans cet article comment faire pour bien préparer une surface à peindre. Il est important de connaître les étapes à suivre pour bien réussir vos travaux même en étant débutant.

1. Préparer la pièce à peindre

Tout d’abord, pour pouvoir peindre vos murs en toute sérénité, il est important que vous fassiez le vide de la pièce. Assurez-vous de protéger tous les objets et meubles que vous ne pouvez pas retirer de la pièce pour les travaux. Cela passe par protéger votre sol avec des cartons, une bâche ou du papier journal etc… ainsi que vos meubles en les regroupant au centre de la pièce et en les couvrant avec une bâche ou une couverture par exemple. Si vous pouvez les retirer de la pièce, c’est encore mieux.

Evidemment, n’oubliez pas de retirer tous les cadres et toutes les décorations murales afin de pouvoir nettoyer et peindre toute la surface correctement.

Pour terminer cette étape, il faudra vous munir de ruban adhésif pour protéger les plinthes, les cadres de porte et de fenêtre, en cas de débordements avec la peinture.

2. Nettoyer la surface à peindre

Une fois que vous avez protégé la pièce et vos meubles, vous pouvez désormais passer à l’étape du nettoyage de vos murs.

Pour cela, vous devez vous munir d’une lessive détergente, dégraissante et d’une éponge. Nous vous conseillons de commencer par le plafond puis de finir avec les plinthes, cela vous évitera de laisser des traces d’eau. Vous pouvez ensuite rincer à l’eau claire votre mur et attendre qu’il soit parfaitement sec.

3. Réparer la surface de tous les défauts

Une fois que votre mur est bien sec, assurez-vous que toutes les vis soient retirées. Vous pouvez alors vous occupez des différents défauts (fissures, trous…).

Dans un premier temps, vous devez vous munir d’un grattoir vous permettant d’ouvrir davantage les fissures, trous etc. afin de retirer les parties trop abîmées et qui s’effritent.

La première étape finie, vous pouvez humidifier les trous et fissures que vous avez agrandis afin d’y apposer l’enduit de rebouchage. L’humidification permet une meilleure adhérence de l’enduit. Appliquez l’enduit avec un couteau de peintre. Lorsque vous appliquez l’enduit, lissez le bien pour le mettre à niveau par rapport au mur.

Après avoir rebouché les défauts importants, il faut alors poncer par-dessus avec du papier de verre afin de rendre la surface bien lisse. Ensuite, dépoussiérez bien ces endroits à l’aide d’un chiffon ou d’un aspirateur. Ces étapes sont très importantes pour l’adhérence de la peinture.

Vous pouvez désormais appliquer un enduit de lissage avec une taloche ou un couteau à enduire afin de bien lisser la surface et surtout reboucher les petits défauts (microfissures, micro-trous…) que vous auriez laissés.

Attention à bien appliquer l’enduit dans le même sens, de haut en bas ou de droite à gauche. Une fois l’enduit de lissage bien apposé, vous pouvez alors poncer de nouveau la surface et la dépoussiérer.

4. Peindre avec les produits adéquats

Si votre surface est bien blanche et sèche, la sous-couche (primaire d’accrochage) peut alors être appliquée. Sachez que pour certaines pièces (pièce humide…) des sous-couches spécifiques existent. Il faut simplement choisir la bonne sous-couche qui convient à la peinture de finition et à la pièce concernée afin d’avoir le meilleur rendu possible et une adhérence optimale. Si vous choisissez une sous-couche glycéro, il convient d’appliquer une peinture glycéro. De même, sur une sous-couche acrylique, il faut alors appliquer de la peinture acrylique.

Pour l’application de la sous-couche, munissez-vous d’un rouleau, d’un bac à peinture et d’une brosse à rechampir pour les angles. Commencez à appliquer la première sous-couche en tâchant de ne faire aucune trace et de rendre la surface homogène. Si vous ressentez le besoin d’effectuer une seconde sous-couche, attendez que la première soit sèche et faites-le en respectant bien le sens. Si vous avez commencé de haut en bas, continuez alors de droite à gauche afin de couvrir toute la surface et uniformiser le tout.

À noter : nous vous conseillons de commencer par les angles et bordures (porte, fenêtre…) et faites attention aux traces avec la brosse à rechampir.

Une fois que la sous-couche est appliquée et bien sèche, vous pouvez enfin passer à la peinture de finition.

Celle-ci devrait s’appliquer parfaitement et vous offrira un rendu final optimal grâce à la bonne préparation de votre support.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What Do You See?      
 

contact
Points de vente
Fiches techniques
Documents commerciaux
Suivez-nous !

facebook peintures onip

Suivez onip sur Twitter

Suivez onip sur YouTube

Fiches pratiques peintures et revetements fonction decorative

Mentions Légales | Politique de confidentialité | Peinture murale | peinture plafond | Ravalement de façades | Décoration des bois | Nuancier interactif | Espace Presse

Copyright © [2014]. Tous droits réservés.

Site créé par l'agence Cap Visibilité