Peintures Onip > Actualités > Comment entretenir ses boiseries extérieures ?

Depuis toujours, le bois est un matériau très utile à l’homme : il nous a permis de nous réchauffer, de nous abriter, de naviguer et même de manger. Peu à peu, il a été remplacé par d’autres matériaux plus pratiques. Cependant, il reste tendance et apporte sa touche naturelle, très prisée ces temps ci. Un bois de qualité et bien entretenu peut durer longtemps. Mais alors, comment entretenir ses boiseries d’extérieur de manière efficace ?

Boiseries Exterieures

Le bois est soumis à l’influence de divers éléments tels que le froid, l’humidité, le soleil… mais deux d’entre-eux se distinguent réellement : tout d’abord l’attaque UV qui fragilise la surface du bois avec la création d’entailles et l’apparition de grisaillement : pas de blessures profondes dans ce cas-là. D’autres intempéries peuvent avoir des conséquences plus graves. C’ets le cas de l’humidité qui pénètre facilement et rapidement à l’intérieur du matériau. Si l’eau arrive à stagner assez longtemps, cela laisse la place à l’arrivée de champignons lignivores mais aussi à de la moisissure qui attire des insectes nuisibles. La bête noire du bois doit ainsi pouvoir être repoussée par certaines pratiques ayant pour objectif de le protéger durablement et efficacement. Que ce soit des façades ou du mobilier, il y a une multitude de procédés la protection du bois.

1) Préparer votre bois à traiter

Pour que le traitement accroche et soit efficace, le bois doit impérativement être bien préparé. Qui dit bien préparé, dit un bois tout d’abord sec, que ce soit pour lui ou pour son environnement : il ne doit y avoir aucun produit, matériau ou outil humide à proximité.

De plus, il se doit d’être totalement brut de finition, c’est-à-dire que les anciennes finitions doivent être complètement raclées, puis poncées et dépoussiérées afin de rendre la partie à protéger lisse et facilement pénétrable. Enfin, tous les éléments jugés comme émoussés ou appauvris se doivent d’être corrigés ou directement remplacés.

ponçage

2) Entretenez régulièrement votre bois

Pour éviter de se retrouver avec une surface de bois déjà fragilisée, rien ne vaut un entretien régulier. Il est possible d’utiliser des produits de base à appliquer directement sur le matériau : étant un produit naturel de base, l’huile permettra de nourrir le bois et de lui donner un second souffle tout en gardant son aspect naturel. Son effet anti tache, pratique à entretenir et imperméable sera très utile pour une conservation facile et durable. De même, l’utilisation d’un saturateur ou d’une lasure va être un complément efficace pour garder une boiserie en bonne santé sur la durée. Tous deux vont permettre de l’imprégner afin de le protéger des intempéries, des taches, mais aussi de limiter le grisaillement.

 

Lequel choisir : saturateur ou lasure ?

 

Les deux remplissent la même fonction mais sont sensiblement différents. Selon vos attentes, l’un est plus adapté que l’autre quant au rendu esthétique, à la praticité, mais aussi au mode d’entretien et à la composition :

Pour un effet naturel, mieux vaut opter pour le saturateur qui est fait à base d’huiles végétales et qui donnera ainsi au bois un « effet mouillé » mettant en avant les veines du bois. La lasure, quant à elle, est de base chimique, et donnera ainsi un rendu plus satiné et brillant. C’est dans l’applicabilité et dans l’entretien que l’autre contraste se fait : le saturateur devra être appliqué 1 à 2 fois par an pendant les 3 premières années mais sera moins contraignant pour l’entretien étant donné qu’il peut être appliqué sans préparation (même si cela est conseillé). Contrairement à lui, la lasure sera appliquée 1 à 2 fois tous les 2 ans mais demande un ponçage et une préparation avant application pour une bonne accroche. Le saturateur impose plusieurs couches tandis que la lasure sera appliquée seulement en une seule couche et un temps de séchage de quelques heures contre 24 à 48h pour le saturateur.

 

Voici un récapitulatif des différences entre ces deux produits :

 

Aspect

Composition

Application

Temps de séchage

Entretien

Préparation

Saturateur

Mat, effet naturel

Huildes végétales et naturels

Plusieurs couches

24h à 48h

1 à 2 fois par an

Non requis mais conseillé

Lasure

Satiné, brillant

Chimique

Monocouche

Quelques heures

1 à 2 fois tous les deux ans

Obligatoire

3) N’oubliez pas un traitement préventif si l’environnement est particulièrement menaçant

 

Selon l’environnement dans lequel la structure en bois se trouve, elle est plus susceptible d’être attaquée par des insectes ou des champignons nocifs. Que ce soit pour un revêtement extérieur, pour des panneaux, ou encore des poteaux ou des charpentes, si l’humidité est présente, cela présente un grand risque d’attaques. Il faut donc prévenir et se protéger contre cette menace avec un traitement longue durée pouvant atteindre une protection efficace pour 10 ans. Pour cela, les produits indispensables sont les traitements hydrofuges (contre l’humidité), fongicides (contre les champignons) et insecticides (contre les insectes nuisibles).

 

4) Que faire en cas de détérioration sérieuse ?

 

Si la surface boisée est déjà attaquée par toutes sortes d’insectes ou de champignons, il faut agir vite ! Tout d’abord, il est important de préparer le bois à un traitement d’extermination, il faut ainsi supprimer toute trace d’humidité, qui représente la source même de l’attaque. Après la préparation, il y a 3 techniques :

  • Le trempage: on trempe les extrémités du bois pendant 30 minutes dans un bac bondé de produits actifs, ce qui stoppera la propagation et pourra régler le problème.
  • La pulvérisation (ou aspersion) : c’est tout simplement l’injection d’un produit dans le bois dans le but de noyer tous les insectes menaçants, cela à l’aide d’un pulvérisateur ou encore d’un pistolet composé d’un kit d’injection.
  • Le perçage: le concept est de percer des trous (égale à 2/3 de l’épaisseur totale du bois) sur les points de jonctions pour ensuite injecter le produit plusieurs fois à l’aide d’un entonnoir jusqu’à imprégnation totale, puis reboucher avec des tourillons de bois.

 

Si le bois est fortement impacté et que les actions ne suffisent pas, mieux vaut faire appel à professionnel pour rattraper l’infection.

Il est important de traiter son bois afin d’avoir une isolation de qualité ainsi qu’une forte résistance au quotidien. Une fois le bois en bonne santé, vous pouvez décorer vos boiseries à votre guise.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What Do You See?      
 

paints onip paints onip distributeur peinture vietnam
peinture batiment Onip
Nuanciers Onip

Fiches pratiques peintures et revetements fonction decorative
Suivez-nous …
Suivez Onip sur Facebook

Suivez les peintures Onip sur Twitter

Suivez peinture Onip sur Youtube

suivez nous sur google plus
Devenir peintre dépollueur
Trouver un peintre dépollueur

Mentions Légales | Politique de confidentialité | Peinture murale | peinture plafond | Ravalement de façades | Décoration des bois | Nuancier interactif | Espace Presse

Copyright © [2014]. Tous droits réservés.

Site créé par l'agence Cap Visibilité